L’univers de TWN : la ville de Las Badass City

LAS BADASS CITY

Illustration de Las Badass City HD (Par Sylvain « Tohad » Sarrailh) [En cours]

Ce genre d’article n’est là que pour alimenter le lore et l’univers du jeu et n’est pas nécessaire à la compréhension de l’histoire.

 

  • Las Badass City, sa jeune histoire : 

Las Badass City est une ville-état assez jeune ; il existe que très peu d’écrits concernant la période pré-badass et ceux-ci sont inaccessibles au public. La vie pour les Badassiens et Badassiennes commença lorsque la grande famille des Réparators comptant environ 300 membres, tous possédant le pouvoir de réparer ou protéger, bâtirent la ville. Las Badass City fut construite pour supporter une population de plus de 200 000 habitants aux pouvoirs divers et variés. Contrairement aux autres cités, les autorités décidèrent de mettre en place des services organisés selon les pouvoirs de chacun afin d’établir un équilibre et une paix trouvables nulle part ailleurs. Son emplacement stratégique la protégea des attaques quelle qu’elles soient, car elle se situe au bord d’une falaise surplombant l’océan. La ville fut construite autour d’un arbre géant abritant tout un écosystème d’insectes, d’animaux et d’oiseaux. Malgré ses défenses, durant sa jeune histoire, LBC subit son lot d’épreuves. Malgré ses défenses, elle ne put pas tout prévoir face à des pouvoirs hors normes. C’est ainsi que les supers vilains virent malheureusement le jour, surtout l’un d’entre-eux dont le nom fait encore trembler tout Badass City : Mantasérieux. Fort heureusement, de courageux héros le vainquirent et après cet épisode, la ville établit UBHA : l’Ultra Badass Heroic Association, une organisation permettant de contrôler les pouvoirs afin de les mettre aux services du bien et ainsi enrayer ceux qui les utilisèrent pour le mal. Par la suite, certains vilains envièrent la gloire de Mantasérieux, mais désormais règne une armada de héros dans les rues empêchant tout mal de nuire. Après cet épisode, la ville fut protégée par une assemblée de héros, de protecteurs et de gardiens et ainsi, plus aucun incident survint depuis plus de 40 ans.

 

  • Las Badass City, son fonctionnement, ses quartiers : 

La ville, depuis le siège d’UBHA est dirigée par un président choisi en raison de ses capacités héroïques et morales. La ville est divisée en quatre pôles pour un total de 30 quartiers :

  • Le pôle protecteur : le Badashield. C’est de là, à l’extrémité du ravin ou UBHA s’est établit, que collaborent les héros ainsi que la Badapolice et les Réparators, tous ayant un rôle bien distinct. Les héros protègent la ville et selon leurs pouvoirs peuvent être amené à collaborer avec la police pour certaines missions. La Badapolice, pour sa part, s’occupe de la surveillance, établit l’ordre et aide aux affaires du quotidien ; une de leur mission est de protéger la ville avec les héros en cas d’attaque. Les Réparators sont une famille de maçon ; de ce fait, ils améliorent, réparent et étendent la ville avec une efficacité redoutable. De plus, grâce à leurs boucliers, ils protègent les bâtiments et surveillent les frontières.

 

  • Le pôle central : entièrement piétonnier, il se situe dans la ville haute, Badaplace. On y trouve la Grand Place, une esplanade ou aiment se retrouver les gens pour effectuer leurs achats, manger et boire, se divertir, etc… On y trouve de grands buildings et également des bâtiments à l’architecture moderne, bigarrée. Au sud de la Grand Place se trouve le quartier de l’horloge dominé par une grande tour, un bijou d’architecture et d’horlogerie autour de laquelle se concentre, d’innombrables bars et restaurants. A l’est, se trouve le quartier de l’arbre, un lieu alliant modernité et de mysticisme. Un arbre géant entouré de petits temples se dresse au milieu de la place principale ; certains croient qu’il protège la ville et nourrit la terre. Ailleurs, se trouve le quartier « Stardust », hommage à la ville voisine et à sa culture. Autre quartier : celui appelé des Jeux, très touristique avec son fameux casino « Badamoney ».

 

  • Le pôle résidentiel de la ville basse : Badapeace. S’y concentre le quartier des Fanfares avec une très grande rue festive qui monte vers la ville haute et plus particulièrement vers le quartier des Sports dominé par un grand stadium. Egalement, des quartiers balnéaires avec ses plages, ses petits commerces, ses charmantes habitations et son musée en pleine mer présentant les armes des supers vilains. Plus loin, en mer, se trouve la sinistre prison abritant les vilains auxquels les armes furent confisquées pour occuper le musée précité. Plus en retrait, se situent des quartiers résidentiels plus ou moins riches.

 

  • Le pôle industriel et paysan : Badawork pourvu de quartier industriel et de bureau. S’y concentre également les extérieurs de la ville tels des champs paysans entretenus par de braves femmes et hommes lesquels travaillent pour nourrir leur pays.

 

La carte de LBC très bientôt.

 

Les pouvoirs d’une personne peuvent survenir à tout moment (le plus vieux recensé à découvrir ses pouvoirs avait 77 ans) de manière assez différente. Certains découvrent leurs pouvoirs tout à fait naturellement, tandis que d’autres ont besoin d’éléments déclencheurs. Les pouvoirs sont divisés en plusieurs catégories qui peuvent être eux-mêmes sous-catégorisés. Certains d’entre eux peuvent changer l’apparence d’une personne en animal ou chimère. Des documents relatent le souci d’individus ne pouvant pas contrôler leurs pouvoirs, car bien trop puissants pour eux. Le gouvernement se chargent de ces individus mais n’indique pas leur destinée.

Jusqu’à l’âge légal de 18 ans, les enfants vont à l’école ou avec l’accord du gouvernement, suivent l’éducation fournie par leurs parents. Ensuite, il faut faire recenser son pouvoir. S’il n’est pas encore apparu, on peut travailler en tant que commerçant, employé dans des bureaux ou faire des travaux manuels légers. Autrement, selon le pouvoir, on peut être amené à faire des choix très spécifiques, même si cela ne plaît pas de prime abord, mais généralement, les choix sont assez variés pour que chacun trouve son bonheur. Afin d’avoir un fonctionnement optimal, LBC promet une vie paisible dans sa belle ville mais demande un effort de tout un chacun afin de contribuer comme il se doit à la prospérité de la nation.

 

Illustration pouvoir en cour.

 

 

Merci d’avoir lu cette présentation ! Vous pourrez relire ces informations et plus encore sous forme de page Internet en jeu grâce au pouvoir de Warren.

Le prochain article traitera d’UBHA, l’association des héros ultra badass !

 

 

 

SHARE THIS POST

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
Author: Connection Studio View all posts by

2 Comments on "L’univers de TWN : la ville de Las Badass City"

  1. Connection Studio 16 novembre 2017 à 10 h 48 min - Reply

    Bonjour, je ne comprend pas le commentaire, c’est exactement ce qu’il y a d’écrit ?

Leave A Response